Ces vins qui rivalisent avec le Champagne
Publié le mardi 25 novembre 2014

Ces vins qui rivalisent avec le Champagne

Et si cette année on servait d'autres bulles que le Champagne ? Vallée de la Loire, Bourgogne, Beaujolais… D'autres régions viticoles produisent des vins pétillants à déguster à l'apéritif ou sur un dessert. Ne les sous-estimez pas ! Ces AOC et indications géographiques protégées (IGP) jouent dans la même cour que les champagnes premiers prix tout en étant vendus moins cher. Reste à savoir vers quelle bouteille se tourner… Toutlevin.com fait le point sur ces vins pétillants, plus ou moins connus, qui allient légèreté et petits prix.

Les effervescents AOC, une valeur sûre

Crémants d'Alsace, de Bourgogne ou de Loire, pétillants du Val de Loire, Cerdon du Bugey… Les vins pétillants d'appellation d'origine contrôlée ont su se faire une place au soleil. Les plus connus sont sans doute les crémants, qu'on retrouve chez nos cavistes préférés comme en grande surface. Elaborés selon la méthode traditionnelle, aussi appelée champenoise, qui consiste à provoquer une seconde fermentation en bouteille en ajoutant une liqueur de tirage, ces vins rivalisent aujourd'hui avec les champagnes. Bulles fines, étiquette soignée et arômes complexes sont de la partie. On ne le répétera d'ailleurs jamais assez : à prix égal, mieux vaut investir dans un bon crémant que dans un champagne bas de gamme.

S'ils ne cherchent pas à concurrencer les grands noms rémois, les vins pétillants produits dans la Vallée de la Loire, comme l'Anjou, le Vouvray, le Touraine, le Saumur ou le Montlouis sont parfaits à l'apéritif ou avec un dessert, comme une tarte aux fruits. On retrouve des notes de fruits blancs (pomme, poire, coing, pêche de vigne) et d'agrumes qui en font des vins aromatiques, déclinés en version vin blanc ou rosé. De quoi faire pétiller les fêtes, à bon rapport qualité-prix.

Nos AOC préférées

Crémant d'Alsace

C'est le plus répandu des crémants français. Elaboré à partir d'un assemblage de pinot blanc et gris, de riesling et de chardonnay, il séduit par son côté sec et fruité. Des bulles fines, à faire pétiller lors des apéritifs.

Montlouis

Exclusivement composé de chenin blanc, le Montlouis se distingue par sa fraîcheur et sa finesse. Un vin blanc aux arômes de fruits blancs, comme la pomme et la poire, qu'on apprécie aussi bien à l'apéritif qu'au dessert.

Les IGP et vins de France pétillants, à découvrir d'urgence

Production confidentielle ne veut pas dire qualité moindre. Aux quatre coins de la France, certains vignerons ont fait le choix de se lancer dans les vins pétillants. Oubliés les cahiers des charges contraignants à respecter pour obtenir le classement en AOC : la passion et le terroir suffisent. Du petit producteur aux grandes maisons, chacun produit ses vins pétillants selon ses propres méthodes. Résultat : des bulles marquées par la diversité, à découvrir sans attendre.

Beaujolais, Provence, Pays d'Oc… Les vins issus de ces vignobles ne se limitent pas aux vins tranquilles reconnus par des AOC.

Vins du Pays d'Oc

Dans le Languedoc, les vins Roche Mazet Brut sont les premiers vins pétillants protégés par une Indication Géographique Protégée (IGP). Elevés pendant 6 mois avant d'être commercialisés, ils se déclinent en deux versions. Elaboré à partir de chardonnay, le vin blanc se distingue par ses arômes de fruits blancs et ses bulles fines. Le rosé, lui, est issu de la syrah. On retrouve des arômes de fruits rouges, comme la fraise et la framboise, doublés de notes de pêche de vigne. Dans les verres, ces bulles légères et originales pétillent aussi bien à l'apéritif qu'avec un poisson ou un dessert.

Vin rosé du Beaujolais

Le Beaujolais ne produit pas que des vins tranquilles. Certains viticulteurs proposent des effervescents 100% gamay, comme le veut l'usage dans la région. Leurs arômes de fruits rouges en font des vins gourmands qu'on associe aussi bien avec un morceau de chèvre qu'un dessert au chocolat.

Producteur de crus du Beaujolais, Jean-Paul Brun a voulu innover. Pari réussi. Son effervescent à base de gamay, FRV100, séduit par sa qualité de l'apéritif au dessert.

N'hésitez pas à vous tourner vers votre caviste : malgré un faible volume de production, ces vins de pays sont vendus à travers la France, y compris en grandes surfaces.