Ces étudiants qui font bouger le monde du vin

Ces étudiants qui font bouger le monde du vin

Les innovations naissent parfois sur les bancs estudiantins. Chaque année depuis 2019, le concours Tomorrow Wine récompense les projets novateurs d’étudiants en écoles de marketing et de commerce françaises. La 5ème édition de cette compétition sera lancée en septembre prochain.

Les écoles de marketing et de commerce françaises sont un vivier de solutions pour répondre aux enjeux de demain de la filière vins et spiritueux. Le spécialiste des solutions de bouchage Vinventions l’a bien compris. Pour encourager cette créativité, il a initié il y a 4 ans, en s’inspirant des business games pratiqués dans ces cursus, le concours Tomorrow Wine. A chaque édition, après une première sélection sur dossier, les finalistes retenus présentent leurs projets à l’oral lors du salon Wine Paris, devant un jury composé de six directeurs marketing de grandes maisons françaises du secteur, deux représentants de Vinventions et un journaliste de la rédaction de La Revue du Vin de France. A la clé - entre autres - pour les trois équipes sur le podium, des bourses de 10 000, 2 500 et 1 000 € pour les aider à développer leurs projets.

Ils ont gagné

Après la victoire en 2019 d’Anthony Violot et Marie-Anne Brivary (Agro Sup Dijon) pour Migrants et vignerons, un travail pour tous, prônant l’intégration des migrants sans papiers dans les vignes, ce sont les deux étudiantes de l’Ecole Française des Attachés de Presse (EFAP) Caroline Le Goff et Anaïs Rallier qui l’ont emporté en 2020 avec Tiny Wine Limited, nouveau packaging au format 25 cl encapsulé pour le vin, inspiré des codes de la bière.

En 2021, c’est à nouveau un duo de l’EFAP Bordeaux, composé d’Ambre Colovray et Honorine Auvray qui a décroché le premier prix du concours. Les deux étudiantes ont conçu Viticult’Her, une série de podcasts directement accessibles via un flashcode sur la bouteille et un packaging innovant, éco-responsable et différenciant, pour mettre en lumière les femmes du vin.
Aujourd’hui, en s’inspirant de ce concept, la marque Ekhi a vu le jour, combinant une proposition de vins biologiques élaborés par des vigneronnes et une chaîne de podcasts dédiés aux femmes du vin, qu'elles soient vigneronnes, œnologues ou encore sommelières.

En cette édition 2022 confrontant 80 étudiants venus de 8 écoles françaises, l’EFAP fait un triplé sur le podium. Sur la première marche, Alicia Dumas et Marie-Julie Jegot ont imaginé Tchin, une application de rencontres pour les passionnés du vin. Après la création d’un compte intégrant « une personnalité et une cave personnalisée (régions, couleur, profils organoleptiques), l’utilisateur est mis en relation avec des profils affinitaires. Si deux profils se correspondent, il y a tchin, détaillent ses créatrices. L’algorithme proposera 1 à 3 vins selon leurs préférences communes ainsi qu’un lieu dans lequel les déguster ». Grâce à un système d’encarts publicitaires, Tchin propose également aux annonceurs d’être à l’origine de moments uniques, afin de créer un lien émotionnel avec les utilisateurs.

En plus de la bourse de 10 000 € comprenant une formation avec la RVF Academy pour parfaire leurs connaissances, les deux étudiantes coachées par Gaétan Hawadier (Directeur des achats chez Estandon Coopérative en Provence), bénéficient d’un accompagnement de six mois au sein de l’incubateur Bernard Magrez Start Up Win, le premier dédié au secteur viti-vinicole et à l’œnotourisme.

Sur la deuxième marche du podium figure Winenote, un concept d’agence commerciale imaginé par Margot Thorez et Léa Pepay-Cazenave, avec pour objectif de mettre en relation les producteurs locaux et responsables avec les jeunes urbains, à travers des interventions en festival de musique.

En troisième position, le projet DéCuvée d’Hortense Mattray et Julie Romagnat est une association à but non lucratif qui s’inscrit dans une démarche de restauration du lien social entre vignerons et jeunes urbains, autour de deux activités principales : réunions Tupperwine et événements trimestriels.

Le podium de l'édition 2022
Le podium de l'édition 2022

Cap sur l’édition 2023

Avec pour fil rouge l’innovation, Tomorrow Wine continue d'évoluer vers sa 5ème édition, dont le lancement officiel aura lieu le 5 septembre 2022. Cette année, pour renforcer le partage d’expériences avec les étudiants, les jurés seront chargés de proposer des thématiques faisant écho à leur activité et à leurs problématiques. Les candidats se mettront ainsi en position de consultants, pour apporter des réponses aux acteurs du vin et aux enjeux du secteur.

Parmi les nouveautés, l’une des équipes finalistes du grand oral se verra offrir un accompagnement par l’incubateur Bernard Magrez Start-Up Win, pour l’aider à évaluer la faisabilité de son concept et l’épauler dans la création de sa start-up.
Du côté des partenaires, Vitijob rejoint également l’aventure. Le premier site d’emploi de la filière vigne et vin mettra en place, à l’attention des finalistes, un coaching personnalisé pour leur donner les clés d’une candidature réussie, ainsi que des conseils pour entamer leur carrière professionnelle.

Les dates clés de la 5ème édition :

Du 5 septembre au 24 octobre : inscriptions des étudiants en ligne et choix de la thématique de travail
24 octobre : tirage au sort & attribution des sujets
26 octobre : annonce des sujets
10 janvier 2023 : date limite d'envoi des dossiers
19 janvier : ½ finale et annonce des finalistes
20 janvier - 14 février : préparation des présentations orales par les équipes et leur coach
15 février 2023 : 5 à 7 dossiers iront se défendre en finale lors du Grand Oral à Wine Paris sur le stand de La Revue du Vin de France. Désignation des lauréats.

Plus d’informations sur le concours ici.

Publié , par Laura Bernaulte