Biographie de Dany Rolland, une vie
Biographie de Dany Rolland, une vie
Publié le jeudi 03 mai 2018

Biographie de Dany Rolland, une vie

Pour beaucoup, ils incarnent toute l'histoire mondiale de la viticulture à la française. Dany et Michel Rolland, ont joué chacun dans leurs rôles réciproques, un rôle prépondérant dans l'enseignement de la viticulture bordelaise, inséparable de sa soeur l'oenologie. Tout le savoir-faire, ils ont su en exporter la spécificité à travers le monde et ont donc engendré une vraie révolution qualitative des vignobles, non seulement à Bordeaux, mais dans tous les vignobles colonisés par le charismatique et célèbre Michel Rolland.

Dans les années 70, Dany est d'une beauté remarquable, mais pas seulement. Elle a aussi la tête bien faite. En 68, la France mène une révolution, et la jeune fille qui a entamé des études de médecine, passera les examens à écouter en boucle Jimi Hendrix et Bob Dylan, les examens n'auront pas lieu cette année là.
La destinée colle souvent à celle d'un pays, et Dany optera pour des études d'oenologie, non pas par dépit mais parce que la transformation du raisin en vin a toujours passionné la scientifique qu'elle deviendra ensuite.

La fibre paysanne est bien présente en elle, qui a grandi chez ses grands-parents à Saint Astier, entre les poules et les canards (gras, pensez: la Dordogne !). De son enfance, elle aura des souvenirs heureux avec sa soeur, ( qui épousera d'ailleurs le frère de son futur mari ), auprès de ses parents, entrepreneurs en maçonnerie.
Après le secondaire à Périgueux, Dany Rolland va donc débuter des études dirigées par le fameux Emile Peynaud qui écrira une dédicace d'un de ses ouvrages, "À celle qui savait tout", va donc rencontrer sur les bancs un beau ténébreux, très turbulent, à qui corrigera quelques devoirs, né dans un vignoble, au Château Bon Pasteur à Pomerol.

Crédit Photo : Marilyn Johnson
Crédit Photo : Marilyn Johnson

Dany va donc épouser son Michel pendant ces fameuses années Flower Power, une capeline blanche sur ses longs cheveux blonds, en 1970, à Saint-Astier.

Parallèlement , diplômes en poche, malgré les vaches maigres de certains millésimes, ils vont tout d'abord racheter en partie, en 1973, le laboratoire libournais d'un couple d'oenologues, les Chevrier. (Plus de 40 ans plus tard, le laboratoire a gardé le même nom)
Au début des années 80, l'oenologie était réduite, comme le conseil au vignoble. L'intelligence du couple va naturellement établir leurs responsabilités partagées : Dany au laboratoire et sa gestion et Michel au terroir et surtout aux assemblages. Très vite, Michel, reconnu pour ses connaissances du vignoble, il va aussi s'avérer un immense dégustateur. Mieux, il inventera le métier de consultant. Ses capacités vont vite être quémandés tout d'abord en Californie, puis en Argentine. Puis l'Afrique du Sud, l'Espagne où ils achèteront des vignobles, forts de leurs connaissances et épris de voyages.
Ils installeront le laboratoire qui s'agrandit logiquement à Pomerol. Aujourd'hui plus de 40000 échantillons transitent par leur laboratoire. Le couple aura deux petites filles, l'une blonde et l'autre brune, Stéphanie et Marie, elles-même, mères de famille. Dany, restée sur place, mènera de front son existence de maman, de chef d'entreprise mais surtout d'ambassadrice de charme auprès de clients qui deviendront tous des amis au fil des années, ce, à travers le Monde entier.

De Michel Rolland, Stéphane Derenoncourt dira de lui, "j'ai rencontré la lumière", Hubert de Boüard, "un maitre", de Dany Rolland, les vignerons aujourd'hui en parlent avec des trémolos dans la voix: " je me souviens d'elle, si jeune, elle était si belle et puis sans elle, il n'y aurait jamais eu de Michel Rolland." Aujourd'hui le consulting et la Rolland Collection, le laboratoire restent des modèles du genre.

Crédit Photo : Marilyn Johnson
Crédit Photo : Marilyn Johnson

En 1986, le couple et ses deux enfants, a besoin d'air et vont jeter leur dévolu sur un vignoble du fronsadais accolé à une demeure et son chai. Fontenil, Château Fontenil est né d'un vignoble de 10 hectares. Dany surnommera son lieu de vie, les Hauts du Hurlevent, il est vrai que le vent souvent balaie le plateau calcaire exposé à l'ouest, assainissant le vignoble. La bâtisse leur ressemble, simple mais classieuse, accolée d'un jardin à l'italienne dominant les hauteurs moutonnantes du Fronsadais.

C'est dans cette demeure que le couple reçoit amis et journalistes, et en y pénétrant, on sent l'authenticité d'une vie simple en apparence, entrecoupée de valises que l'on boucle et que l'on pose pour mieux les réouvrir. Quand le livre le Le Gourou du Vin est publié en 2012 qui retrace 40 années de l'histoire de la viticulture, Michel Rolland aura tout de l'inspecteur Colombo en retraçant les grandes étapes de sa vie accompagnée de sa femme.

Mémoire vivante de l'oenologie et de ses acteurs, son regard sur le mondovino reste d'une grande acuité, gardant les souvenirs précis de personnalités comme Robert Parker qui ont émaillé diners et dégustations, ce prescripteur américain dont elle affirmera qu'il a changé le paysage vineux mondial avec une approche de la dégustation que personne n'avait encore expérimenté avant lui avec une grille de notation, qui fait encore ses preuves aujourd'hui. Des souvenirs précis des millésimes, avec un regard de plus de 40 ans en flash-back, elle en émaille les discussions avec un auditoire conscient de la mémoire vivante qu'elle représente.

Crédit Photo : Marilyn Johnson
Crédit Photo : Marilyn Johnson

Les années se sont accumulées semblant n'avoir aucune prise sur elle, elle a débarqué sur les réseaux sociaux avec la même fraicheur qu'une adolescente de quinze ans. On la croit en France, elle poste de son Ipad en ébullition, sur la banquette arrière du véhicule qui la mène sur les pentes escarpées du vignoble du Douro, ou encore entre 2 blizzards new-yorkais, ou encore de la pampa de sa deuxième patrie, l'Argentine.

Elle reste une ambassadrice hors-pair non seulement de ses propres vins mais elle possède aussi cette fameuse classe internationale qui lui permet encore de représenter le vignoble de Bon Pasteur que l'injustice de la transmission des patrimoines ne leur a pas permis de garder.

Son sourire inaltérable lui aura sans doute permis de passer toutes les épreuves de la vie, même les plus inattendues, elle reste l'amie, la confidente pour beaucoup, la mère et la grand-mère attentionnée de 5 petits-enfants.

En écrivant ces lignes, je sais qu'elle nous réserve encore des surprises, la jeunesse n'ayant jamais quitté ni son corps, ni son esprit, affranchie de bien des prisons, sensible mais étrangère à la sensiblerie, amoureuse de la vie et des artistes, qui le lui rendent bien.

Crédit photo : Marilyn Johnson
Crédit photo : Marilyn Johnson