A la découverte de l'appellation Castillon

A la découverte de l'appellation Castillon

Castillon – Côtes de Bordeaux est une belle appellation qui jouxte Saint-Emilion et qui, autrefois, était même plus en vue que celle que l’on nomme sa grande sœur. Et les vignerons de Castillon sont bien décidés à bousculer les idées reçues sur le bordelais et à casser les codes du trop souvent perçus comme vieillissants.

Des paysages à couper le souffle

Forte de 3000 hectares, l’appellation n’est pas une petite sœur, elle a de quoi remplir les cuves et les bouteilles sur les tables sans soucis ! Vallonnée à souhait, c’est pour moi un des plus beaux paysages de la Gironde. Les petites routes sinueuses montent, virevoltent, descendent à pic (moi qui suis motard, c’est un régal) et vous passerez d’un plateau en hauteur, surplombant la forêt, à des croupes de vignes magnifiquement exposées qui s’étirent vers la plaine où autrefois l’eau était présente (à certains endroits, on trouve des traces d’huître dans des strates rocheuses le long de la Dordogne) puis au loin, la Dordogne qui coule paisiblement au gré des marées.
C’est l’appellation la plus boisée de tout le bordelais. C’est simple, certaines fois, la vigne se découvre à la dernière seconde après l’orée d’un bois et quelques mètres plus tôt, vous ne pouvez pas savoir qu’il y a des rangs de vignes juste là, à côté de vous. Et dans ces bois, les vignerons vous proposent des balades à cheval et des dégustations. Une manière atypique pour redécouvrir le paysage, le terroir vu de l’intérieur afin ensuite de mieux comprendre les vins du domaine que vous dégustez.
Venez avec moi, je vous emmène à la découverte de quelques vignobles et surtout de leurs propriétaires. Tous plus sympathiques et dynamiques les uns que les autres.

Faites comme moi et allez toquer chez Nathalie Lauret au Château Les Armes de Brandeau à Salles-de-Castillon. C’est ludique et la dégustation, une fois la balade terminée, a une toute autre saveur. Tous les chevaux sont d’anciens professionnels du horse ball dont certains sont des champions nationaux et internationaux !
Il faut pouvoir également dormir pour se remettre de ces émotions. Rendez-vous à quelques kilomètres de là chez Anne-Marie et Vincent Galineau, vignerons et propriétaires du Château Anvichar où vous pourrez louer le temps d’une nuit ou d’un week-end, le sublime gîte de 90 m2 fraîchement rénové avec goût au cœur du vignoble. Et si le temps le permet, piquez une tête dans la piscine tout en longueur construite à flanc de coteau et qui semble flotter dans le vide avec une vue imprenable sur un océan de vignes en contrebas.

Le gîte est le bâtiment tout en haut de la photo. Crédit Photo @Château Anvichar
Le gîte est le bâtiment tout en haut de la photo. Crédit Photo @Château Anvichar

Et si vous cherchez de quoi déjeuner, allez de ma part, au Comptoir de Genès, à Saint-Genès de Castillon où Anne-Marie a ouvert il y a quelques années une annexe à l’épicerie et dépôt de pain existant, qui n’est autre qu’une brasserie et cave à vin. Vous pourrez aller choisir directement le vin que vous voudrez déguster pendant le repas dans la cave (c’est un plateau ouvert, cave et restaurant sont dans un lieu unique). C’est grand, on est à l’aise et dans l’assiette c’est de très bonne facture, vous ne serez pas déçus.

Une fois repus, je vous propose d’aller visiter une des plus belles propriétés de l’appellation : le Château d’Aiguilhe sur la commune de Saint Philipe d’Aiguille. Ce domaine a été acheté en 1998 par Stephan Von Neipperg (également propriétaire du Château Canon la Gaffelière à Saint-Emilion - NDLR). Avec 140 hectares dont 90 dédiés à la vigne et situés principalement sur des plateaux, c’est une propriété typique de l’appellation et on ne voit pas forcément ses vignes depuis la route. Ici tout est bio et les pratiques d’agriculture responsable font partie du vocabulaire depuis l’acquisition par le comte. À tel point qu’ils produisent eux même leur propre fumier afin d’enrichir les sols de la propriété mais également de celle de Canon la Gaffelière. La visite se termine par une dégustation du vin de la propriété dans un bâtiment riche en histoire et totalement rénové .

Les bâtiments du Château récemment rénovés
Les bâtiments du Château récemment rénovés
Stephan Von Neipperg, le propriétaire
Stephan Von Neipperg, le propriétaire

Afin de vous montrer toute la richesse et la grande variété de propriétés, laissez-mois ensuite vous emmener à la rencontre de Catherine et Michel Lydoire à Belvès de Castillon au Château Bellevue qu’ils ont acheté en 1998 afin de pouvoir exprimer leur passion du vin grandeur nature. Mais c’est surtout leur fille que je vous présente ici : Céline qui, après quelques années d’expérience, ailleurs est revenue tout naturellement au vignoble familial afin de continuer l’aventure. Ils produisent des vins simples et généreux ou complexes et élégants à leur image comme ils aiment à le revendiquer sur leur site internet.

Céline Lydoire
Céline Lydoire

Et c’est là la richesse des Castillon-Côtes de Bordeaux : la diversité des propriétés. Vous pouvez à seulement quelques kilomètres voire quelques centaines de mètres, trouver des petites propriétés familiales mais aussi des grands domaines tout aussi familiaux et avec une histoire qui compose l’ADN de l’appellation… Le point commun entre tous : la générosité, la simplicité et le dynamisme. Ici, c’est un village de gaulois qui se bat pour porter haut et fort les couleurs de leurs productions.
Mais sur les terres de Castillon réside également l’un des plus célèbres conseiller en œnologie au monde qu’on appelle flying winemakers (car ils sont toujours entre deux avions à aller vérifier les vignes, goûter les raisins et conseiller leurs clients à travers le monde), j’ai nommé Stéphane Derenoncourt qui est également propriétaire de son propre Château où il réside : le Domaine de l’A qui est depuis bien longtemps un de mes coups de cœur de l’appellation de par la force et la précision des vins qu’il produit.
C’est lui-même qui a participé à la conception et à la construction d’un chai unique : voûté en sous-sol et avec la particularité et l’exploit d’avoir placé au-dessus de cette voûte, le cuvier et des dizaines de milliers de litres de vins en fermentation qui y résident pendant plusieurs mois. C’est une prouesse architecturale inouïe. Là encore, tout est bio et ce n’est pas juste une étiquette et de l’image, c’est viscéral et dans les tripes de Stéphane et de sa femme Christine à tel point qu’ils ont même mis au point des bassins de rétention des eaux usées de la vigne avec des plantes filtrantes.

Le chai voûté du Domaine de l’A
Le chai voûté du Domaine de l’A
Stéphane Derenoncourt sur ses parcelles du Domaine de l’A
Stéphane Derenoncourt sur ses parcelles du Domaine de l’A

Si vous aussi vous voulez partir à la découverte de ce vignoble à 40minutes de Bordeaux, rendez-vous sur le site https://www.castillon-cotesdebordeaux.com/ où vous aurez toutes les informations nécessaires pour préparer votre périple et réserver vos visites. Sachez qu’il existe également une boutique physique en plein centre de la cité : la Maison des Vins de Castillon et là encore vous aurez toutes les informations complémentaires.