5 films à voir pour les amateurs de vin

5 films à voir pour les amateurs de vin

Que l’on soit novice, amateur ou professionnel, rien ne vaut un bon film tourné dans un domaine viticole pour s’imprégner de l’univers d’un vignoble et en découvrir les pratiques.
Voici notre sélection de films incontournables pour cultiver son savoir œnologique et viticole : une liste de 5 classiques à voir et à revoir !

Le plus vibrant : "Ce qui nous lie"

Cédric Klapisch, 2017
Avec Pio Marmaï, François Civil, Ana Girardot
Avec ce film réalisé en 2017 dans un domaine en Bourgogne, Cédric Klapish nous révèle son amour pour le vin au travers d’une intrigue familiale pleine de vie. Une histoire d’amour au sens pluriel du terme. L’amour pour la famille, tout d’abord, qui nous construit et parfois nous étouffe ; l’amour pour la terre, nourricière et indomptable à la fois ; et l’amour pour le vin, pur, inconditionnel, lui, et c’est peut-être ça finalement, ce qui nous lie.
Un récit réaliste mais réjouissant, interprété avec justesse et candeur par un casting très réussi.

Ce qui nous lie
Ce qui nous lie

Le plus sombre : "Tu seras mon fils"

Gilles Legrand, 2010
Avec Lorànt Deutsch, Niels Arestrup
Ce film de 2010 parle du désamour d’un père, Paul, propriétaire d’un Domaine réputé à Saint-Emilion, pour son fils, Martin, qui évolue dans son ombre. Au refus du père d’accorder sa confiance pour reprendre la gérance du Domaine s’ajoute le retour du fils, chef de culture à succès : un fils rêvé. Avec de superbes plans sur le vignoble, une intrigue bien ficelée et une noirceur progressive,
"Tu seras mon fils" est un film fort, sans pitié, qui raconte la complexité des successions, une réalité dans de nombreux domaines familiaux.

Tu seras mon fils
Tu seras mon fils

Le plus gracieux : "L'âme du vin"

Marie-Ange Gorbanevsky , 2019
Documentaire
Les vins naissent de la rencontre de la terre, du ciel, et de l’homme… Chaque année, la réussite de leur millésime est une véritable épopée. Le travail de la Vigne et de la Cave au fil des saisons aboutit à la création de vins exceptionnels, vivants, recherchés et adulés dans le monde entier : Romanée-Conti, Gevrey-Chambertin, Chambolle-Musigny, Meursault, Volnay… Ces vins portent en eux la parcelle de terre dont ils sont issus et l'âme des hommes qui leur ont donné vie.
Une plongée passionnante dans le monde des vins de Bourgogne en compagnie de ses plus grands faiseurs et connaisseurs. A vos calepins !

L'âme du vin
L'âme du vin

Le plus romantique : "Une grande année"

Ridley Scott, 2006
Avec Russel Crowe et Marion Cotillard
Max Skinner est trader londonien, cupide et sans pitié. Lorsque son oncle décède, il hérite d’une propriété viticole en Provence. Avec dans l’idée de vendre le Domaine, il se rend dans le Luberon et tente de le remettre sur pied. Rattrapé par les souvenirs d’enfance, la douceur de vivre en Provence et l’émotion des belles rencontres, Max se prend à douter…
Une intrigue à l’américaine sur fond de plans baignés de soleil et de clichés provençaux : un plaisir coupable.

Une grande année
Une grande année

Le plus "film français" : "Premiers crus"

Jérôme Le Maire, 2015
Avec Gérard Lanvin, Jalil Lespert, Alice Taglioni

Le Domaine Maréchal situé en Côte-de-Beaune produit des grands crus d’Aloxe-Corton. Depuis la mort de sa femme et le départ à Paris de son fils œnologue, le propriétaire François Maréchal a perdu la passion pour son métier et sombre dans la faillite en même temps que son Domaine. Celui-ci sera vendu si personne ne le sauve… Charlie Maréchal, le fils/œnologue, accepte de rentrer de Paris et tente de réaliser un Cru, capable de sauver le Domaine.
Encore une histoire où s’entremêlent famille, transmission, et amour de la terre. L’intrigue est légère, mais la photographie est belle.

Premiers crus
Premiers crus