Que boire avec un Osso Bucco ?
Que boire avec un Osso Bucco ?
Publié le lundi 23 octobre 2017

Que boire avec un Osso Bucco ?

Plat phare du nord de l'Italie, et surtout de la ville de Milan, l'Osso Bucco a traversé les frontières et est devenu l'un des meilleurs représentants de la gastronomie transalpine. Bucco, Buco, Bucho…si son orthographe varie selon les régions et pays, son goût, lui, reste fidèle à la tradition. Alliance d'une viande de veau tendre et d'une sauce forte composée de vin blanc, agrumes et tomates (entre autres), il dégage une complexité et une acidité qui rendent l'accord met et vin particulièrement intéressant.

Un accord régional

L'Osso Bucco appelle un vin caractérisé par du fruité, des épices et une belle acidité. Mariage classique par excellence, le Montepulciano d'Abruzzo répond magnifiquement à toutes ces demandes. Un vrai vin de terroir, qui oscille entre puissance et fraicheur. Sa bouche est souple et suave, et délivre une grande finesse de tanins. Très gourmand, l'ensemble sublimera avec justesse la richesse du jus et la délicatesse de la viande.
On peut également se diriger vers la Vénétie, avec un Valpolicella. Elégants et dominés par le fruit, ces vins sont caractérisés par des tanins souples et soyeux. Complexes, ils témoignent d'une belle vivacité qui apporte l'acidité adéquate face à ce met plein de saveurs.

Des vins sudistes

Si vous recherchez un accord franco-italien, privilégiez des vins rouges expressifs et aromatiques originaires du sud de l'hexagone. La chaleur du Roussillon, avec ses tanins enveloppés, est toute recommandée pour ne pas trop prendre le dessus sur cette viande délicate qu'est le veau. Des vins charnus sans être charpentés, aux arômes de fruits noirs gorgés de soleil.
Toujours sur le littoral méditerranéen, la Provence, et notamment Bandol, offre des vins ayant la capacité de rivaliser avec cette sauce si complexe et d'exister en bouche. Ces vins à l'attaque franche offrent des fragrances de mûre et de cassis qui évoluent, avec le temps, sur des notes fumées et torréfiées. Ils séduisent surtout par leur concentration et leur corpulence.

Et pourquoi pas un rosé ?

Si vous n'êtes pas un grand amateur de vin rouge ou que vous désirez tout simplement un accord plus original, restez sur les côtes de la Méditerranée avec un rosé de Provence ou de Corse. On choisira de préférence un rosé de gastronomie sec et savoureux marqué par une palette aromatique autour des fleurs, des agrumes et des épices douces. On appréciera également de jolies notes poivrées ainsi qu'une belle fraicheur. De manière générale, l'Osso Bucco pourra se marier élégamment avec l'ensemble des vins rosés méridionaux.