Que boire avec des moules marinières ?
Que boire avec des moules marinières ?
Publié le vendredi 22 juin 2018

Que boire avec des moules marinières ?

Plat de vacances par excellence, les moules marinières rappellent ces moments passés dans une brasserie de bord de mer, les pieds dans le sable, à savourer en famille ou entre amis ce mets simple et gourmand. Souvent associées à la bière, elles peuvent aussi trouver dans le monde du vin des partenaires idéaux. Petit tour du monde des crus à ouvrir pour les accompagner !

La première règle avec les moules marinière est d'éviter le vin rouge. Les tanins, même s'ils sont légers, apporteront une amertume qui prendrait trop le pas sur les délicates saveurs iodées des moules. On opte donc plutôt pour des blancs secs et frais, avec une jolie rondeur et de la générosité en bouche. En effet, la marinade étant intense, il faut des vins avec assez de corps pour pouvoir trouver leur place.

L'accord classique : des blancs secs de la France entière

De manière générale, le Sauvignon Blanc est le compagnon idéal de ce type de plat. On peut aller du côté de la Loire, avec un Sancerre ou un Touraine Blanc, ou alors dans le bordelais avec un Entre-Deux-Mers. Mais un Chardonnay de Bourgogne constituera aussi un très bel accord. On le choisit originaire de Chablis, où les sols ont la particularité d'être composés de bancs de calcaires riches en fossiles d'Exogyra virgula, une petite huître qui apporte aux vins une grande minéralité. En Loire encore, le Chenin se montre très intéressant, grâce à la vivacité et au fruité de ses crus. Enfin, on peut privilégier la nervosité d'un Muscadet ou d'un Gros Plant du Pays Nantais.

L'accord rafraîchissant : la minéralité européenne

Pour trouver des vins tendus avec une certaine complexité, il n'est pas nécessaire de rester confiné dans les frontières françaises. On peut ainsi partir sur un Riesling allemand originaire de la région de Mosel-Saar-Ruwer, l'un des vignobles les plus septentrionaux qui abrite une importante production de vins blancs. Très secs, ces crus sont caractérisés par des notes de citron, une acidité vive et une jolie pureté. En Italie, on trouve le Frascati Secco dans la région du Latium. Cet allié de choix des fruits de mer s'avère souple, fruité, précis et désaltérant. La Suisse peut également avoir une carte à jouer ici grâce au Fendant du Valais. Issu du Chasselas, ce blanc suisse emblématique est léger et aromatique, avec une belle onctuosité en bouche.

L'accord détonnant : les assemblages du Nouveau Monde

Pour surprendre vos invités, vous pouvez parcourir quelques milliers de kilomètres à travers votre verre grâce à des assemblages étonnants dont nous n'avons pas encore l'habitude en France. Ainsi, un Sémillon/Chardonnay du Sud-Est de l'Australie séduira par sa vivacité et ses fragrances exotiques, tandis qu'un Sémillon/Chardonnay/Riesling venu de Sonoma, en Californie, offrira une véritable explosion aromatique.