La sélection Toutlevin de bulles à « prix mini »
La sélection Toutlevin de bulles à « prix mini »
Publié le lundi 20 novembre 2017

La sélection Toutlevin de bulles à « prix mini »

Un repas de fête sans bulles, c'est un peu comme une journée sans soleil ! Guillerettes, elles virevoltent dans nos flûtes pour annoncer la bonne nouvelle. Pas de panique, selon vos envies et votre budget, des bulles, il y en a à tous les prix !

Les effervescents ou mousseux (en opposition aux vins tranquilles) sont des vins qui produisent, au débouchage, une mousse résultant d'un dégagement de gaz carbonique d'origine fermentaire.
Selon les terroirs, les méthodes de vinification et d'élevage, les millésimes, il existe plusieurs types de vins effervescents (lien vidéo), à des prix différents. Retrouvez notre sélection à prix mini !

Qu'est-ce qu'un vin effervescent ? Réponse en vidéo ici !

Roche Mazet Brut Chardonnay, IGP Pays d'Oc (moins de 7€)

Un nez explosif de fleurs blanches et de fruits d'été (pêche de vigne, abricot du Roussillon). Une bouche franche et gourmande, qui virevolte de fraîcheur, à la finale citronnée.
Un Roche Mazet ensoleillé, pour un apéritif festif, avec des tapas de la mer...

Abel Lateyron, Brut nature 2010, Crémant de Bordeaux (moins de 15€)

Un nez complexe de citrus, amandes grillées, fleurs séchées. Une bouche vive et droite, arrondie par son effervescence douce et sa matière généreuse. Une belle finale saline.
Un Crémant de Bordeaux qui a tout d'un grand, pour des mets onctueux, avec un foie gras mi-cuit et son chutney d'échalotes...

Champagne Mandois, Blanc de Blancs 2012, Brut (moins de 24€)

Quelle élégance ! Un nez à la fois frais et gourmand où s'entremêlent avec tact de jolis arômes de mandarine, fleur de sureau, pierre à fusil. Une bouche délicate et ample, aux bulles subtiles et précises, à la finale rafraîchissante de pamplemousse.
Un champagne qui stimule les papilles, pour un repas de gastronomes, avec des noix de Saint Jacques poêlées aux agrumes...

Une sélection pour coincer la bulle sans se retrouver à sec !

Source : http://www.oiv.int/public/medias/3967/f-code-i-44.pdf